Politique

Exclusion de Mimi Touré : Les vérités crues de Thierno Alassane Sall « c’est d’une indignité totale de la part de députés»

Written by admin

Les réactions s’enchaînent suite à la déchéance de l’ancienne Premier ministre Aminata Touré qui vient de perdre, ce mardi 24 janvier 2023, son mandat de député.

Ainsi, à l’issue d’une réunion du bureau parlementaire, 10 personnes ont voté « pour » et 6 « contre ». Le groupe Liberté et Démocratie de la coalition Wallu a soutenu cette procédure et a fait pencher la balance en faveur de BBY

À l’image de Mamadou Lamine Diallo, l’ancien ministre Thierno Alassane Sall a lui aussi déploré cette décision.

« L’exclusion de Mimi Touré de l’Assemblée nationale par un bureau réuni en catimini constitue un guet-apens dans la pire tradition des démocratures. Exclure une personne, sans même l’avoir entendue, est d’une indignité totale de la part de députés qui sont des géniteurs du droit », fustige Thierno Alassane Sall

Pour rappel, lors de la formation du bureau parlementaire, l’ancien Premier ministre avait quitté l’Assemblée nationale. Pour cause, le camp présidentiel a soutenu la candidature au poste du Président de l’Assemblée nationale de Amadou Mame Diop à son détriment. Ainsi, Mimi Touré avait décidé de quitter la coalition Benno Bokk Yaakaar (Bby).

Face à cette situation, le camp présidentiel a affiché sa volonté de destituer Aminata Touré. Aujourd’hui, le bureau de l’assemblée nationale s’est réuni pour statuer sur cette demande de Benno Bok Yakaar « conformément à la constitution qui demande la perte de mandat d’un député qui démissionne de son mandat ». Résultat, elle n’est plus députée

About the author

admin

Leave a Comment