Halima Gadji sur le cas Amy Ndiaye: « J’étais loin d’imaginer qu’il y avait des hommes aussi faibles »

Affectée par le sort de Amy Ndiaye, violentée à l’Assemblée Nationale, Halima Gadji ne pouvait rester sans évoquer le cas. Elle qui se bat contre la violence basée sur le genre, s’est indignée de la situation. Sa plume a tremblé, son cœur a saigné, Halima s’interroge sur beaucoup de question.

J’ai mal, profondément mal de voir cette barbarie se dérouler dans l’hémicycle, lieu par excellence des débats contradictoires axés sur des questions d’intérêt national.

Hélas, la date du 31 Juillet a été fatale à notre pays. C’est ce jour là que nous avons envoyé toute cette pourriture à l’assemblée nationale. J’étais loin d’imaginer qu’il y avait au Sénégal des hommes aussi faibles au point d’être capables de donner une gifle et pire, de donner un coup de pied aussi violant à une Femme.

Alors que nous sommes en plein campagne annuelle internationale « 16 Jours d’activisme contre la violence basée sur le genre à l’égard des femmes et des filles. Voilà ce qui ce passe à l’assemblée nationale non mais

Share this content:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut