GalSenActu.com

Votre site d'actualités fiables

Actualité

Le père ivre bat et tūe son fils : Le récit des faits ! 

Durant la nuit du 3 mars 2018, dans l’intimité d’une chambre d’une maison du quartier Arafat de Keur Massar, un enfant de 7 ans nommé Alé subit un supplice. 

Son père, Ablaye Ba, rentré ivre d’alcool et de chanvre indien, selon sa sœur Oulimata, récupère le garçon qui dormait avec sa tante Thilo et décide de passer la nuit avec lui.

Mais au lieu de lui permettre d’avoir un sommeil tranquille, Ablaye Ba, sans raison apparente, commence à s’en prendre à son enfant. Il le soumet à une véritable torture.

Il lui balance des coups de poings, lui déboite l’avant-bras, lui arrache deux dents, cogne à plusieurs reprises sa tête contre le mur et le mord à l’oreille avant de l’étrangler de toutes ses forces jusqu’à ce que mort s’en suive

Les sévices durent trois heures. Oulimata a confié avoir entendu des bruits étranges provenant de la chambre de Ablaye Ba, mais n’avoir pas osé intervenir.

C’est que le mis en cause a terrorisé les membres de sa famille. Lorsqu’il est sous l’emprise de l’alcool et de la drogue, il sème la pagaille dans la maison.

D’ailleurs, son épouse a demandé et obtenu le divorce après avoir supporté pendant des années ses coups de sang.

Mais en quittant le domicile conjugal pour retourner chez ses parents, cette dernière est partie avec leur fille en laissant Alé avec son père.

Le jour des faits, au petit matin, après son forfait, Ablaye Ba est sorti de la chambre, muni d’une paire de ciseaux et en hurlant : «Ils ont tué Alé, ils ont tué mon enfant».

Il pourchasse ses sœurs, Oulimata, Thilo et Diakhou. Ces dernières se réfugient chez un gargotier.

Elles durent leur salut à l’intervention d’un voisin nommé Ousmane Diop, qui a essuyé dans sa confrontation avec Ablaye Ba des coups de poings, de pierre et de ciseaux (à la cuisse).

Entretemps, les tantes de la victime retournent chez elles et découvrent l’horreur. Alé baignait dans une mare de sang.

Alerté par ces dernières, le chef de quartier informe les gendarmes de la localité. Ablaye Ba est arrêté, déféré au parquet et placé sous mandat de dépôt le 21 mars dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *