People

Hymne International de la CMD 2022 : Bass Thioung : « Les attentes ne seront pas déçues, …» 

Written by admin

Le Sénégal sera représenté par le jeune artiste Bass Thioung au Mondial 2022 pour l’hymne des supporters africains. Joint au téléphone par nos confrères L’Observateur, après la révélation des noms des artistes, il se dit très fier et prêt à représenter dignement le Sénégal.

Le Sénégal a l’honneur d’être représenté par le chanteur et ambianceur Bass Thioung parmi les artistes africains dont le double disque de platine du Zimbabwe Shingai Shoniwa, Samuel Kamanzi du Congo, Guillaume Hoarau de l’île de la Réunion et Manifest, la superstar ghanéenne.

«Je suis très content. Toute personne veut être récompensée pour son travail. C’est vraiment un mérite. Nous allons représenter très bien notre pays« , souffle l’artiste. Qui explique comment les 

organisateurs ont porté leur choix sur sa personne pour le compte de son pays. «Je n’étais même pas au courant qu’on m’a choisi pour la sélection. Nous étions six(6) artistes pour la présélection. Ce n’était pas du tout médiatisé. Et on m’a appelé un jour pour me dire que mon style de musique leur plaît et parmi ces 6 artistes, ils ont porté le choix sur ma personne pour que je représente le Sénégal à la Coupe du monde pour l’hymne international du mondial. Je n’ai rien déposé. C’est eux qui ont porté leur choix sur moi», a-t-il fait savoir.

Pour l’artiste, la chanson est déjà produite, il reste le clip qu’ils doivent tourner le 20 octobre. Les organisateurs sont à Dakar pour le tournage : «Ils sont venus uniquement pour ce clip. Je suis conscient que ce ne sera pas une petite chose. Je dois tout faire pour représenter le Sénégal de la plus belle des manières. Ce qu’ils ont vu en moi pour me 

sélectionner, je ferai encore plus pour représenter le Sénégal. Les attentes ne seront pas déçues. Nous ferons de notre mieux pour le Sénégal. Ce n’est pas chose facile, mais nous allons nous sacrifier corps et âme pour notre pays», promet le jeune artiste.

Il pense se faire un nom au plan international avec cette sélection, parce que, dit-il, la chanson sera écoutée par le monde entier, notamment celui du football. L’artiste est revenu sur ses qualités qui ont poussé, selon lui, les organisateurs à porter leur choix sur sa personne. Il soutient que ses productions sont originales et naturelles.

«Cela veut dire que les gens nous prêtent une attention particulière. Ils suivent ce que nous faisons. Chez moi, tout est naturel et original. J’ai un style de musique qui fait que je ne fais pas ce que les gens font. Tous mes featurings sont exceptionnels. Tout le monde reconnaît l’originalité de mes chansons.

J’ai cette fierté en moi. Avec le mballax, on peut hisser notre musique partout dans le monde», avance-t-il.

Le tournage du clip a démarré le 20 octobre et la sortie de l’opus est prévue pour le 4 novembre et sera disponible sur toutes les plateformes digitales telles que Deezer, Apple Music, Spotify et YouTube. Il sera également diffusé via les chaines nationales partenaires du détendeur de droit New World TV, la chaine de sport dédiée à tous les Africains.

Avec L’Observateur

About the author

admin

Leave a Comment